Il y a plusieurs milliers d'années, les grandes civilisation émergent et tentent de se déployer. En développant l'agriculture et le commerce, elles accumulant les ressources et richesses qui leur permettront de construire de nouvelles cités et de magnifiques monuments.
Seules la civilisation la plus prestigieuse marquera à jamais l'histoire, les autres tomberont dans l'oubli...

qwg_roll_through_the_ages_0001

Présentation :
Roll through the Ages - The Bronze Age vous propose donc de revivre en 30 minutes et grâce à une série de lancers de dés, l'ascension d'une civilisation à travers l'âge du bronze.

Il est souvent présenté comme un Civilization "light". Et c'est assez vrai, dans la mesure où l'on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de son grand frère (grand-père ?) comme la récolte des ressources, la nécessité de nourrir sa population, le commerce ou encore les catastrophes inhérentes à cette époque.
"Light" parce qu'il se joue en 30 minutes au lieu de 8 heures et qu'il utilise une série de dés pour remplacer les âpres négociations et les stratégies alambiquées. En fait, si l'on pense à des jeux de développement utilisant une série de jets de dés, il ferait davantage penser à l'excellent Âge de Pierre.
Mais il n'est assurément pas plus "light" en terme d'intérêt et d'expérience de jeu !

La première chose qui choque c'est le matériel de jeu !
Ici, point de plateau de jeu ni de petits cubes pour représenter le bois ou la pierre récoltée. Tout se joue grâce à une tablette de bois sur laquelle chacun va relever, tel un scribe, l'étendu de ses richesses.
La tablette est assortie à une astucieuse feuille de marque qui détaille toutes les phases du jeu et qui aide grandement à la mémorisation de ses mécanismes.

10120

Fonctionnement du jeu :
A son tour, un joueur lance autant de dés qu'il possède de cités (3 au départ) Chaque face du dé rapporte différents éléments :
- 3 blés pour nourrir ses cités
- 1 ressource ou 7 pièces pour acheter des développements qui donnent des pouvoirs spéciaux et apportent des points de prestige
- 3 ouvriers pour construire de nouvelles cités (et lancer plus de dés) ou des monuments qui apportent du prestige

Il y a aussi une face avec un crâne. Si le joueur collecte plusieurs crânes, il déclenchera des catastrophes contre lui... ou contre ses adversaires ! En contre partie, les crânes rapporte 2 ressources.

Après son premier jet de dés, le joueur doit garder ceux dont les faces portent un crâne. Il peut ensuite relancer les autres dés ou s'arrêter.
A l'issue de son 3ème jet (ou s'il s'arrête), il relève sur sa tablette les ressources et la nourriture qu'il a réussi à collecter.

pic433962_md

L'étape suivante consiste à nourrir ses cités.
Pour chaque cité en sa possession, le joueur doit dépenser un blé. Pour chaque cité qu'il ne peut pas nourrir, il reçoit un point de catastrophe qui sera déduit de son score final.
Autant dire que s'il est très intéressant d'avoir plusieurs cités (pour lancer plus de dés) il faut impérativement s'organiser pour les nourrir !

Une fois les cités nourries, le joueur compte le nombre de crânes qu'il a collecté à ce tour. Selon le nombre de crânes, il va déclencher des catastrophes (pestes, invasions, révoltes) qui vont le toucher lui ou ses adversaires sous forme de points de catastrophe.
Il est ainsi tentant de chercher à collecter 3 crânes pour envoyer la peste  à ses adversaires et les ralentir. Cela permet en outre de récupérer le maximum de ressources (chaque crâne en apporte 2) Mais il faut savoir s'arrêter sous peine d'obtenir 4 ou 5 crânes et que le coup fourré nous retombe dessus !

RTTA_Advanced_aidedejeu

Une fois les ressources collectées, les cités nourries et les catastrophes réglées, le joueur va pouvoir développer sa civilisation en utilisant ses ouvriers pour construire de nouvelles cités et des monuments et en investissant ses ressources dans un développement qui lui apportera des points de victoire et des pouvoirs spéciaux.

Le tour du joueur se termine en s'assurant qu'il ne possède pas plus de 6 ressources sur sa tablette.

Les tours s'enchaînent ainsi jusqu'à ce qu'un joueur ait acheté son 5ème développement ou que tous les monuments disponibles aient été collectivement construits.
Chacun additionne alors la valeur de ses développements et de ses monuments et y soustrait les points de catastrophe accumulés pendant la partie. Celui qui a le score le plus élevé l'emporte.

frollthroughtheages_1

Mon avis :
Roll through the Ages propose des règles très simples et facilement mémorisables puisqu'elles se résument à la séquence suivante : je lance, je collecte, je nourris et je développe. Elles sont par ailleurs rappelées sur la feuille de marque que chacun possède.
Toutefois les stratégies d'évolution sont nombreuses : certains investiront un maximum dans les monuments, d'autres dans les cités. Certains chercheront à pourrir leurs adversaires tout en se protégeant des attaques ennemis. Les derniers pourront jouer à fond la carte des développements pour mettre un terme rapide à la partie sans laisser le temps aux autres de construire leurs monuments.
Quelque soit l'axe choisit, les développements possibles vous faciliteront toujours la tâche.

C'est par ailleurs un jeu rapide (une trentaine de minutes) et dont le matériel original contribue largement à retenir l'attention. Il suffit de sous-peser la boite pour être surpris !
Malgré ce poids, il est très pratique à emporter et peut être joué en voyage par exemple... c'est rarement le cas des jeux de développement qui font dans la surenchère de matériel !

Roll through the Ages est cependant un jeu où le hasard à son mot à dire. On ne subit pas pour autant les tirages dans la mesure où il est toujours possible d'en faire quelque chose. Il s'agit davantage de gérer une main de dés et d'en tirer le meilleur profit.
Roll through the Ages est donc avant tout un jeu très tactique où il faudra faire des choix rapides et ajuster sa stratégie en fonction des autres joueurs.

S'il y a un défaut dans ce jeu c'est bien le manque d'interaction entre les joueurs. Hormis les catastrophes que l'on peut recevoir d'un adversaire, il faut bien dire que chacun joue dans son coin. Il arrive même que l'on s'ennuie un peu durant le tour des autres, surtout si ces derniers sont sujet à l'analysis paralysis (je réflechis pendant de longues minutes à toutes les possibilités et finis par ralentir fortement le jeu)
C'est pourquoi il est idéal à 2 ou 3 joueurs et un peu moins dynamique à 4. A noter qu'il est possible de jouer seul, une bonne façon de s'entrainer.

critique

Les Variantes :
Pour combler ce manque d'interaction, il existe une variante disponible dans la règle de base qui ajoute une phase de commerce durant laquelle les joueurs peuvent échanger avec leurs adversaires.
Même si ces discussions allongent la durée du jeu, elles le rendent aussi plus dynamique et on voit moins le temps passer.

En parlant de variantes, j'ai découvert hier une variante officielle nommée "The Late Bronze Age" (l'âge du bronze final) qui est une version avancée du jeu (voir rubrique Liens & Téléchargement)
Elle ajoute de nouveaux développements, modifie la valeur des certains éléments du jeu et rend systématique la phase de commerce.

Parmi les éléments les plus intéressants : la navigation qui permet de transformer une ressource en une autre, la forge qui permet d'attaquer ses adversaires plus facilement et la conservation qui double son stock de nourriture.

Autant dire que cette variante est indispensable pour les joueurs qui veulent plus d'interaction et un plus grand nombre de stratégies. Pour ma part, j'ai hâte de la tester (merci Nicolas !)

Dans tous les cas, Roll Through the Ages est un excellent jeu qui rafraîchi le genre saturé du jeu de développement... Idéal quand on n'a pas le temps ou la place de faire un Âge... de Pierre !


49208_26116L'Avis de Darla, joueuse occasionnelle :

Darla a aimé être à la tête d'une civilisation que l'on tente de développer en évitant les catastrophes.
Darla a aimé le support original qui change des jeux avec les pistes de points de victoires.
Darla a aimé le plateau de jeu à emporter partout.
Darla a aimé ce jeu simple et sans coups bas (Darla n'aime pas les jeux méchants)
Darla a moins aimé le côté trop individualiste et le manque d'interaction (Darla n'a pas essayé les variantes)

Darla donne une note de 3/4 à Roll Through the Ages !
Merci Darla !


Liens et Téléchargement :
- Règle du jeu pour la version The Late Bronze Age
- Fiche de score pour la version The Late Bronze Age