Vous êtes depuis peu à la tête d'un petit domaine composé de quelques terres sans grande valeur et aux finances très modestes. Ce royaume, vous rêvez de l'agrandir, d'en faire un vaste et riche royaume.
Pour cela il vous faudra assainir vos finances, acheter de nouvelles terres mais aussi y attirer de nouveaux sujets dont les compétences vous aideront à accomplir votre rêve...

news_dominion


3d_dominion_reprintPrésentation :
Sorti en octobre 2008, Dominion est un vrai phénomène.
Il s'est vendu à des centaines des milliers d'exemplaires, bénéficie déjà de deux extensions (dont une sortie seulement 4 mois plus tard) et s'est même payé le luxe de gagner les prestigieux Spiel des Jahres (prix du jeu de l'année en Allemagne) et du Deutschen Spiele Preis (prix de la presse spécialisée)
Ces deux prix à eux seuls résument l'une de ses principales qualités : il plaît autant aux joueurs occasionnels qu'aux joueurs confirmés.

Son succès, il le doit en grande partie a sa mécanique de jeu unique. Chaque joueur va chercher à se composer le meilleur deck possible ; c'est-à-dire le meilleur paquet de cartes.
En début de partie, chacun commence avec les mêmes 10 cartes qui n'autorisent que peu d'actions et des achats très limités. Au fil de leurs achats, les joueurs vont pouvoir faire de plus en plus de choses, acheter des cartes de plus forte valeur et engranger les précieux points de victoire.

header_dominion_nf header_dominion_intrigue_nf

Fonctionnement du Jeu :
En début de partie, chaque joueur possède un paquet de 10 cartes (7 cartes valant 1 pièce et 3 cartes valant 1 point de victoire)
Chacun en pioche 5 cartes qui constituent sa main de départ.

A son tour un joueur peut jouer une carte Action puis peut faire un Achat.
Une fois ces deux choses faites, il défausse les cartes achetées, les cartes jouées et les cartes qu'il possède encore en main. Enfin, il pioche 5 nouvelle cartes.

Au tour suivant, une fois son action et son achat réalisés il défausse ses cartes et en re-pioche 5. Comme sa pioche de 10 cartes initiale est vide, il doit mélanger toutes les cartes précédemment défaussées et y reprendre 5 cartes.

ensemble_2

Ainsi au fil de la partie, il va pouvoir utiliser les cartes qu'il a acheté au tour précédent. Son jeu va devenir de plus en plus puissant, lui permettant de jouer davantage et d'acheter des cartes toujours plus intéressantes.
C'est là que l'achat des cartes rapportant des points de victoires devient peu intéressant en début de partie. En effet, les points de victoire ne servent à rien en cours de partie... ni à faire d'action, ni à faire d'achat. L'astuce consiste donc a améliorer le pouvoir d'achat de votre deck pour ensuite se ruer sur les cartes points de victoire les plus chères.

La partie se termine lorsque 3 paquets de cartes disponibles à l'achat son vides ou lorsque le paquet des cartes victoire de valeur 6 est vide.
Celui qui cumule alors le plus de ces points de victoire est déclaré vainqueur.

Jardins Forgeron Renovation


Mon Avis :

Le système de construction de deck, pourtant familier à tout joueur de Magic est une sacrée trouvaille !
Au fil de la partie, chacun va décider d'acheter telle carte plutôt que telle autre, créant son propre paquet et donc ses propres possibilités de jeux. Et dans la mesure où les cartes disponibles à l'achat ne sont jamais les mêmes (on en utilise 10 sur les 25 présentes dans la boite), les parties ne se ressemblent pas !

Et pourtant, elles se succèdent les parties !
Je ne sais pour quelle raison, mais Dominion s'avère extrêmement addictif. Les parties courtes et dynamiques, les possibilités de jeu nombreuses et sa durée (30 minutes environ) en font un jeu qu'on a du mal à ne pas sortir plus que de raison.

setup_2_dominion

La simplicité des règles en font un jeu accessible à tous, même s'il faudra au moins une partie pour bien en saisir tous les tenants et les aboutissants.
Par ailleurs, un nouveau joueur aura tendance à prendre beaucoup plus de temps pour jouer, le temps de se familiariser avec les effets de toutes les cartes qu'il peut acheter.
Je conseille à cet effet, de bien étudier sa main de 5 cartes pendant le tour des autres, afin d'accélérer son propre tour et donc le rythme de la partie.

Le jeu est par ailleurs autant intéressant à 2 qu'à 4 joueurs.
Le rythme des parties à 4 joueurs est toutefois plus lent, surtout sur les premières parties. Mais au fil de l'expérience des joueurs,  le jeu tend à s'accélérer et à trouver son rythme de croisière.

M_header_dominion M_header_dominion_intrigue

Dominion, n'en est pas pour autant exempt de quelques défauts.

Le premier d'entre eux, est sans nul doute son prix exorbitant de 45€ pour un simple jeu de cartes !
Alors certes, il y en a 500, mais les cartes sont de piètre qualité : simplement cartonnées et non toilées ou plastifiées. Autant dire qu'elles ne résistent que très difficilement aux nombreuses manipulations qui leurs sont infligées au fil des parties.

L'autre défaut qu'on peut lui trouver est la faible interaction entre les joueurs. A part 2 cartes permettant d'attaquer ses adversaires, chacun a tendance à jouer dans son coin.

3d_Dominion_Intrigue_webHeureusement, Dominion l'Intrigue corrige ce défaut en introduisant de nouvelles cartes action permettant d'attaquer plus facilement ses adversaires ou d'agir sur la composition de leur main.
Mais cela suppose d'investir à nouveau 45€... Car si l'Intrigue se joue seul et ne nécessite pas de posséder un exemplaire de Dominion, la multiplication des actions permises par les cartes le rend plus difficile.
Il est par conséquent conseillé de se faire la main sur Dominion avant d'attaquer Dominion l'Intrigue.

Bref, un jeu devenu une référence en à peine un an et dont je ne me lasse pas de jouer.
Certes, il coûte cher mais ramené aux nombres de parties, il devient bien plus intéressant que certains jeux moins chers qui prennent la poussière sur les étagères...

critique


Liens et Téléchargement :

- Présentation de la règle du jeu
- Mini plateau individuel